accueilSystèmes et réseauxRéseauxIPv6
 

Une démarche pour déployer IPv6


Une démarche pour déployer IPv6

La méthode retenue est de déployer IPv6 au côté d’IPv4 en utilisant des machines dual-stack, les systèmes d’exploitation et les équipements réseaux récents sont désormais compatibles. Cette méthode permet de garantir le bon fonctionnement des services et applications sous IPv4, ce qui assure que les applications ou les services, pour l’instant incompatibles, resteront opérationnels.

Gestion du projet

Nous listons ici quelques principes pour la conduction de ce projet, ils sont adaptables à votre contexte.

  • Comme tout projet, ce dernier doit se définir un objectif, des limites et des phases d’avancement.
  • Il faut associer à ce projet les personnes et organismes qui concourent à son succès : la direction de votre laboratoire, le réseau de collecte (campus, réseau métropolitain ou régional), les correspondants informatiques, des utilisateurs volontaires pour une phase de déploiement utilisateur et bien-sûr l’équipe qui gère le réseau.
  • Le déploiement doit se faire sans gêner le service réseau opérationnel.
  • Le déploiement doit pouvoir se faire de manière progressive.
  • Une zone de test appelé « testbed » vous permettra de faire les expérimentations nécessaires sans perturber le réseau de production.

Les phases proposées pour le projet

  1. Vérifier les prés-requis : cela passe par la vérification que votre réseau de collecte fournisse le service IPV6, par un inventaire de la compatibilité IPv6 des équipements réseaux et par un apprentissage d’IPv6 (formation).
  2. Les préparatifs : après avoir obtenu un préfixe IPv6 auprès de RENATER, vous définissez un plan d’adressage et votre stratégie de gestion du DNS, premier service nécessaire à IPV6.
  3. La phase de test : elle consiste en la configuration sur une zone test pour les premières machines et routeurs, puis vous permettez à votre DNS de répondre pour des enregistrements IPv6.
  4. La phase pilote : vous vous raccordez au réseau de collecte et paramétrer votre routage externe et interne. La sécurité est mise en place à travers des filtres comme en IPv4.
  5. La phase de déploiement des services : vous basculez vos services réseaux par étape sous IPv6, la quasi-totalité des services sont disponibles et facile à mettre en place.
  6. La phase de déploiement au public : après avoir déterminé une stratégie pour l’autoconfiguration, vous pouvez déployer chez les utilisateurs IPv6.

Un document de synthèse propose une méthode de déploiement d’IPv6 dans les laboratoires du CNRS.

 

 


ARESU
Direction des Systèmes d'Information du CNRS

358 rue P.-G. de Gennes
31676 LABEGE Cedex

Bâtiment 1,
1 Place Aristide Briand
92195 MEUDON Cedex



 

 

Direction des Systèmes d'Information

Pôle ARESU

Accueil Imprimer Plan du site Credits