accueil > Systèmes et réseaux > Réseaux > IPv6
 

But de cette rubrique

Le but de cette rubrique est de fournir aux campus et aux unités de recherche des informations leur permettant un déploiement facilité d’IPv6.

Cette rubrique ne réécrit pas ce qu’une littérature abondante a déjà bien expliqué et que de multiples sessions de formation et d’information ont déjà réalisé. L’objectif est de fournir des informations pragmatiques pour assurer la transition vers IPv6 et de favoriser au maximum sa diffusion.

Pourquoi IPv6 et pourquoi maintenant

L’IP nouvelle génération (IPv6) a été conçu pour corriger un certain nombre de problèmes d’IPv4 et offre donc naturellement des avantages sur IPv4. Une bonne partie (pas tous) de ces avantages a été adaptée et mise en place sur IPv4. Le poids de l’existant est tel que tant que la pénurie d’adresses publiques IPv4 n’a pas été prise en compte, la mise en place d’IPv6 a été reportée.

Cependant même avec la mise en place de NAT (Network Address Translation), de CIDR (Classless Inter-Domain Routing) pour le routage, l’épuisement des adresses IPv4 est déjà d’actualité (voir le site potaroo). Des actions sont régulièrement menées pour promouvoir IPv6 dont les "World IPv6 Day" .

Par ailleurs, le protocole IPv6 et ses implémentations sont aujourd’hui matures et les exemples de déploiement réussis montrent que celui-ci est facile à réaliser. La période de transition consistera en une cohabitation d’IPv6 au coté d’IPv4 grâce à des systèmes de double pile réseau ("dual-stack") et ceci pour une période qui pourra être longue.

IPv6 et le CNRS

Le CNRS, en tant qu’organisme de recherche, a des besoins d’adressage potentiellement importants : objets communicants, domotique, bio-informatique, grilles de calcul, etc. De même, le CNRS a de multiples partenaires avec lesquels il doit être en capacité d’échanger dans le cadre de différents projets. Enfin, la communauté Enseignement Supérieur et Recherche a un rôle moteur dans la diffusion des technologies réseaux et de ses usages, et ce, depuis les premiers temps d’Internet. Il est donc essentiel que le CNRS enrichisse son savoir-faire de cette compétence, s’approprie les technologies et diffuse ensuite les acquis de son expérience.


La démarche pour déployer IPv6

La démarche se veut ici pragmatique et est amenée à évoluer selon les remarques et retours d’expériences. Cette rubrique est donc par essence fortement évolutive.

Globalement, la méthode retenue est de déployer IPv6 au côté d’IPv4 en utilisant des machines avec une double pile réseau (IPv4 et IPv6) sachant que les systèmes d’exploitation et les équipements réseaux récents sont désormais compatibles. Cette méthode permet de garantir le bon fonctionnement des services et applications sous IPv4 pour lesquels une version d’IPv6 n’est pas disponible. Déployer IPv6 signifie aussi se poser un certain nombre de questions : plan d’adressage, sécurité, routage, etc. et bien sûr apporter des réponses satisfaisantes garantissant la disponibilité du service.

Cette rubrique tentera modestement de contribuer à élaboration de réponses à ces questions.


Quelques documents sur le sujet

Références

Vous trouverez dans cette page des sources d’information classées par sujet ou type :

Olivier.Porte@dsi.cnrs.fr



ARESU
Direction des Systèmes d'Information du CNRS

358 rue P.-G. de Gennes
31676 LABEGE Cedex

Bâtiment 1,
1 Place Aristide Briand
92195 MEUDON Cedex



 

 

Direction des Systèmes d'Information

Pôle ARESU

Accueil Imprimer Plan du site Credits